Tour Auto 2017

Une édition en perte de vitesse

Bien sûr, tout est relatif, même si l'édition 2017 du Tour Auto n'était clairement pas la meilleure en terme de plateau, cela reste un des plus grands évènements de l'agenda automobile.

Tour Auto 2017 - Ferrari 250 GT SWB gris profil Tour Auto 2017 - Porsche 911 Carrera 2.8 RSR rouge 3/4 avant gauche Tour Auto 2017 - BMW M1 rouge profil Tour Auto 2017 - Porsche 911 Carrera 3.0 RSR blanc/doré profil Tour Auto 2017 - Lancia Stratos Gr. IV blanc 3/4 avant gauche Tour Auto 2017 - Jaguar Type E gris/noir 3/4 arrière droit Tour Auto 2017 - Ligier JS2 blanc/bleu face avant Tour Auto 2017 - Ford GT40 noir face avant Tour Auto 2017 - Porsche 911 Carrera 3.0 RSR noir profil Tour Auto 2017 - Ferrari 308 Gr. IV rouge/blanc 3/4 avant gauche filé Tour Auto 2017 - Mercedes 300 SL anthracite 3/4 arrière droit filé Tour Auto 2017 - Panhard blanc 3/4 avant droit Tour Auto 2017 - jantes Ferrari 275 GTB gris & Lancia Stratos Gr. IV blanc Tour Auto 2017 - Shelby Cobra vert filé Tour Auto 2017 - Shelby Cobra bleu filé Tour Auto 2017 - Shelby Cobra bleu/blanc face avant Tour Auto 2017 - Shelby Cobra bleu/blanc profil Tour Auto 2017 - Jaguar Type E Lightweight blanc face avant Tour Auto 2017 - Ferrari 275 GTB gris face avant
12 images sur 19 - Cliquez sur une image pour afficher le zoom.

Cette année, c'est la marque Panhard qui était à l'honneur, l'occasion de découvrir pour les plus jeunes ou redécouvrir pour les autres, de nombreux modèles qui ont fait la renommée de la marque française. 

Pour la première fois dans l'histoire du Tour Auto, les équipages traversaient une grande partie de la Bretagne, arrivant par le Nord et repartant par le Golfe du Morbihan. L'occasion pour les pilotes comme pour le public, de voir évoluer toutes ces autos dans des paysages où l'on a peu l'habitude de les voir. 

Après avoir parcouru 2500 kms et réalisé des spéciales de jour comme de nuit, mais aussi des sessions sur différents circuit incluant le Bugatti au Mans, les participants ont passé la ligne d'arrivée à Biarritz. C'est Andrew Smith & James Cottingham qui s'imposent au volant d'une Ford GT40, avec un total de 11 victoires sur 15 possibles, impressionnant ! La seconde place revient à une Jaguar Type E 3.8L et la troisième a une autre Ford GT40. La Ligier JS2, menée par John of B. & Sibel, s'impose dans les groupes H1, H2 et I. 

C'est, à n'en pas douter, probablement l'évènement le plus incroyable du calendrier automobile. Rendez-vous en 2017 pour un nouveau tracé, comme chaque année.

Ghislain Balemboy

V12 GT

L'émotion automobile

Photos : CM-Arte.com - Vincent Martin



Vos commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !
Veuillez cliquer sur le bouton [Ajouter un commentaire] ci-dessous.