Bugatti Divo

L'arme fatale ?

Le constructeur français n'a pas attendu le salon de Paris pour dévoiler son nouveau modèle, auquel il ne sera pas présent comme à chaque édition depuis des années maintenant : voici la Divo. 

Bugatti Divo carbone/bleu 3/4 avant droit Bugatti Divo carbone/bleu 3/4 arrière droit Bugatti Divo carbone/bleu 3/4 arrière gauche Bugatti Divo carbone/bleu 3/4 arrière droit 2 Bugatti Divo carbone/bleu phare Bugatti Divo carbone/bleu trappe à essence Bugatti Divo carbone/bleu feux Bugatti Divo carbone/bleu intérieur
8 images sur 8 - Cliquez sur une image pour afficher le zoom.

C'est donc au Quail, lors de la Monterey Car Week 2018, que Bugatti a présenté une alternative à la Chiron. Si vous trouviez cette dernière trop pataude, malgré ses 1500 chevaux, la Divo devrait vous satisfaire. Elle n'est pas plus puissante (il faut dire que 1500 chevaux sont largement suffisants), mais le gain de poids est légèrement plus important que pour la Chiron Sport, ici ce sont 35 kgs économisés. Bugatti assure que ce nouveau modèle a été pensé pour avaler les courbes et que son comportement dynamique met en avant une maniabilité et une vivacité largement accrue comparé au reste de la gamme. 

Bridée électroniquement à 380 km/h en pointe, la Divo ne nécessite pas une seconde clé pour les atteindre. La portance accrue comparée à sa grande soeur, lui permet de gagner 8 sec (!) au tour sur le circuit de Nardo. Esthétiquement, même si l'arrière est plus réussi que sur la Chiron, le résultat final est assez torturé même si futuriste. Ce qui laisse présager qu'elle vieillira assez mal, à l'instar d'une Reventon par exemple. A l'intérieur, la ressemblance avec la Chiron saute aux yeux, notamment avec le "C" qui sépare en deux l'habitacle. 

Ce seront donc 40 exemplaires au total qui seront produits (tous vendus), au prix de 5 millions d'euros, ce qui fait un peu cher pour une Chiron véritablement sport, contrairement au modèle dévoilé au Salon de Genève en Mars dernier. Heureusement, cette Divo sera homologuée, ce qui vous permettra de vous rendre sur un circuit par la route, où vous prendrez probablement plus de plaisir que sur la piste...

Ghislain Balemboy

V12 GT 

L'émotion automobile



Vos commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !
Veuillez cliquer sur le bouton [Ajouter un commentaire] ci-dessous.